Le Poker moderne

S’il est bien un jeu de cartes dont la pratique a littéralement explosé ces dernières années, nul grand besoin d’interroger la masse pour obtenir une réponse. Le Poker, de nos jours, est dans toutes les bouches, au cœur d’une industrie du jeu terrestre comme en ligne des plus dynamiques, et par conséquent à la base d’un marché dont les retombées économiques génèrent chaque année des sommes astronomiques.

Nombreuses peuvent être les interrogations quant aux raisons d’un tel engouement planétaire, c’est pourquoi nous allons proposer notre analyse vulgarisée des fondements de l’intérêt du Poker contemporain.

Le Poker, généralités et beauté

Taper le carton, bluffer derrière une Poker face, saisir l’American Airlines au flop, tomber sur la fameuse « dead man’s hand », ou à l’inverse, être béni de la sacro-sainte quinte flush royale…

La richesse du Poker est telle que même son vocabulaire et son jargon sont dotés d’une diversité que peu de jeu au monde peuvent se targuer d’offrir. Mais d’où vient cette richesse ? Probablement, d’une part, de l’âge du Poker qui, bien qu’il ne soit pas né il y a aussi longtemps que certains autres jeux de cartes, a néanmoins vu le jour il y a près de deux ou trois siècles désormais.

Ses origines prêtent à débat, mais on s’accorde plus ou moins à estimer la naissance du Poker moderne vers 1830 non-loin de la Nouvelle-Orléans, aux USA. La ruée vers l’or emmène ensuite le Poker dans les bagages de colons en quête d’une vie meilleure à l’est, alors que la Guerre de Sécession le fait voyager à travers le sud et le nord américain dans les paquetages des militaires ; soldats américains qui plus tard, comme lors de la Première Guerre Mondiale, contribueront à rapporter en Europe le Poker sous ses formes quasi-similaires à celles que l’on connaît de nos jours, comme le Stud à cinq cartes, le Texas hold’em ou le Poker fermé.

Outre ses voyages à travers le globe, le Poker tire également son intérêt et son développement mondial des diverses capacités humaines dont il se nourrit, lorsqu’il est pratiqué de manière optimale : concentration, analyse, observation, bluff, agressivité, patience et pratique pourraient être certains des maîtres-mots à se rappeler lorsque l’on s’attache à jouer au Poker. Comme l’adage, bien connu de nos jours, le mentionne et le résume : « Le poker, c’est cinq minutes pour apprendre les règles, et toute une vie pour les maîtriser. »

Enfin, à défaut de minimiser la beauté du Poker, il convient toutefois de mentionner l’intérêt lucratif que révèle la pratique de ce jeu lorsque l’on s’y attelle et que l’on y joue intelligemment, bien, voire peut-être ensuite avec assez de succès pour y jouer de manière professionnelle.

De nos jours, des parties rapides sur internet permettent de gagner quelques dizaines d’euros si l’on joue de manière récréative, mais avec réflexion. Dans des sphères plus élevées, les professionnels visent une pratique alimentaire du Poker, dont les gains doivent être leur gagne-pain. Enfin, des évènements mondiaux tels que le saint World Series of Poker et autres prestigieux tournois mettent en jeu des sommes à neuf zéros, de quoi donner envie à n’importe quel homme « normalement constitué » d’apprendre à taper le carton et à avoir une foi infaillible.

Résumons en vulgarisant : le Poker a traversé la terre pour s’implanter aux quatre coins du monde du XVIIIème siècle à nos jours. Il nécessite et met en jeu des qualités et compétences attrayantes pour l’esprit humain. C’est, parmi tous les jeux de cartes au monde, celui qui peut rapporter le plus d’argent  à ses pratiquants, qui peuvent même en faire un métier et en vivre.

Cependant, un autre aspect a servi les intérêts, la popularisation et l’explosion de ce jeu de cartes…

Un jeu servi par les nouveaux moyens de communication :  du carton aux plus avancées des technologies

Si le Poker avait distribué ses propres cartes contre l’humanité, peut-être pourrait-on imaginer qu’il aurait gagné avec la quinte flush royale que représente la manière dont il s’est acoquiné avec les premiers, puis les plus avancés des outils technologiques et des moyens de communication. 

Ainsi, de son expansion au machines de vidéo Poker au travers des premiers pixels, à son intronisation en tant que jeu de cartes le plus joué en ligne ; le Poker a littéralement conquis l’intégralité de nos outils technologiques.

En commençant à être diffusé à la télévision dans les années 80-90, il a ensuite colonisé internet avant la fin du XXème siècle. Sur la toile, il s‘est tissé au travers de réseaux mondiaux via les plus grandes compagnies de jeu en ligne, opposant en temps réel des joueurs éparpillés aux quatre coins du globe. De ces réseaux en ligne, il s’est introduit dans nos chers smartphones, dans les jeux sociaux parfois, et même dans les jeux de casino gratuit, devenant pour qui le souhaite le jeu de cartes-complice et le divertissement technologique le plus plébiscité à nos yeux d’humains hyper-connectés.

Le Poker est désormais partout, de Monte-Carlo à Las Vegas, en passant par des émissions de télévision, le Maroc, le téléphone portable de millions d’entre nous, des tables avec croupiers en direct sur la toile, ou encore Macao.

Tout ce chemin accompli depuis les bouts de carton desquels il est né, le place à la première place du podium des jeux de cartes qui font couler le plus d’encre à travers le globe.

20 dec 2017